Trouvez la place idéale
en Suisse romande
Visiter un chantier ou une entreprise permet de se projeter, ou pas, dans un univers professionnel. Une expérience enrichissante à coup sûr.
Zooms métiers: la nouvelle cuvée s’annonce pétillante
09.09.2021 | 10:18
Professionnels du domaine, formateurs et apprentis s’impliquent pour informer les jeunes sur leurs possibilités de formation.

Quelle formation suivre pour œuvrer dans le secteur la transition énergétique? Comment découvrir les métiers de la mécatronique industrielle et avionique? Quel CFC entreprendre pour travailler dans le social ? Y a-t-il des formations pour travailler dans le cinéma ou la production audiovisuelle? Toutes ces interrogations sont légitimes en période de rentrée scolaire. Et face à la kyrielle de formations proposées, il est souvent difficile de trouver la bonne information. Une solution clés en main s’offre aux jeunes du canton de Genève: assister aux 26 Zooms métiers proposés par l’Office pour l’orientation, la formation professionnelle et continue (OFPC). Ceux-ci se déroulent les mercredis après-midi de mi-septembre à mi-mai. Ils réunissent, entre autres, des associations professionnelles, des jeunes en formation,dese nseignants. Nicolas Faure, formateur au sein de Vacheron Constantin, maison horlogère séculaire, partage son expérience en tant que professionnel intervenant dans le cadre de ces Zooms métiers. Interview.

 

En tant que représentant d’entreprise formatrice et formateur, quelle est votre motivation de participer à un Zoom métiers?

Les Zooms sont un excellen tmoyen de faire la promotion des savoir-faire de sa profession ou de son domaine, l’horlogerie pour ce qui me concerne. Pouvoir rencontrer les jeunes et partager des anecdotes sur nos métiers, leur montrer l’environnement de formation et l’éventail de nos compétences, leur offrir la possibilité d’échanger sur le déroulement du cursus permet d’éclairer les élèves du Cycle d’orientation, notamment. En tant que formateurs et potentiels recruteurs, un Zoom métiers nous offre la possibilité de sentir l’intérêt et la motivation du jeune pour l’apprentissage.

 

Quelle est la plus-value de présenter un domaine de formation avec des partenaires?

La diversité des partenaires est une richesse pour les participants. Plus vous recueillez de points de vue, plus vous apprenez sur le secteur. Lors du Zoom consacré à l’horlogerie et à la bijouterie, les filières de formation plein temps et les entreprises formatrices sont présentes. Nous ne nous cantonnons pas à la présentation des filières de formation initiale. Nous évoquons également les différents perfectionnements: écoles supérieures, hautes écoles spécialisées entre autres. Cela permet d’envisager tous les possibles et cela dans une perspective de développement de carrière. Dans un premier temps, chaque représentant communique les modalités d’accès à la formation et ses contenus. En tant que professionnels, nous prenons plaisir à transmettre ce qu’est notre quotidien en entreprise, ce qui constitue le cœur de notre activité. Le tout est ponctué par des témoignages de jeunes, car on le sait bien, rien ne vaut la parole de ses pairs. Lors d’une partie plus informelle, nous organisons des démonstrations effectuées par les apprentis ou les étudiants.

 

Pourquoi inviter les jeunes à participer à un tel événement ?

C’est l’occasion pour eux de trouver en un même lieu des interlocuteurs pouvant répondre à toutes leurs questions. En effet, il s’avère parfois difficile de trouver les bonnes ressources, tant humaines que documentaires. Lors d’un Zoom, les rencontres sont favorisées et les experts présents sont à même de motiver et de renseigner chacun.Par ailleurs, nous pouvons les orienter vers les recrutements en direct qui sont proposés durant l’hiver.

 

Quel avantage d’assister à un Zoom métiers avant de candidater lors d’un recrutement en direct ?

Le positionnement du Zoom qui précède les recrutements en direct doit permettre aux jeunes d’être bien informés sur le métier qu’ils envisagent, de mieux cibler et de mieux préparer leurs candidatures auprès des entreprises ou de l’école. Plus on connaît les attentes et mieux on peut s’y préparer. Du côté des recruteurs, nous avons parfois l’occasion de repérer certains et les retrouvons donc lors des recrutements en direct, voire dans nos boîtes mails lorsqu’ils envoient leurs dossiers de postulation.

Laurie Josserand