Trouvez la place idéale
en Suisse romande
Le CFC d’horloger fait partie de la dizaine de formations proposées par l’École d’horlogerie.
Les métiers de l’horlogerie se présentent «Autour du temps»
14.10.2021 | 12:01
Grandes manufactures et partenaires de la formation s’ouvrent au public jeune et adulte la semaine prochaine à Genève.

Métiers du mouvement, de la mécanique, de l’habillage… Les rouages de la fabrication d’une montre reposent sur de nombreuses compétences. Ce sont ces savoir-faire que l’événement «Autour du temps», organisé du 22 au 23 octobre à Planles-Ouates (GE), souhaite faire découvrir au grand public, à travers notamment des visites d’entreprises, des conférences et des présentations de plusieurs partenaires de la formation professionnelle. Pour Xavier Magnin, conseiller administratif et organisateur de l’événement, «c’est une occasion très rare d’entrer dans des maisons séculaires célèbres, mais aussi de découvrir des professions plus confidentielles, par exemple dans le domaine des métiers d’art.» La relève y bénéficie aussi d’une offre de formation très diversifiée, «qui gagne à être connue, selon Nicolas Rufener, président de l’association Métiers d’Art Genève (MAG), partenaire de l’événement. Ces métiers représentent une portion congrue mais indispensable du secteur horloger, que MAG a la responsabilité de soutenir et de promouvoir.» 

 

Débouchés variés 

À Genève, les futurs professionnels de l’horlogerie sont formés aussi bien au sein des entreprises de la place qu’à l’École d’horlogerie du Centre de formation professionnelle technique. Au niveau tertiaire, la Haute École d’art et de design (HEAD) de Genève forme les étudiants au bachelor et au master en design horloger, tandis que la Haute École du paysage, d’ingénierie et d’architecture (HEPIA) de Genève se charge de les former à l’igngénierie en micromécanique. Toute une aventure formative aux multiples débouchés et aux possibilités d’évolution remarquables qui sera également dévoilée dans le cadre d’«Autour du temps». Micromécanicien, horloger, opérateur, horloger de production, polisseur, termineur en habillage horloger, qualiticien: toutes ces professions font partie du panorama des activités mises à l’honneur durant la manifestation. Actuellement, à Genève, près de 300 jeunes effectuent une formation en système plein-temps ou dual. Durant les deux jours de la manifestation, certains apprentis se mueront en ambassadeurs de leur formation. «Offrir aux Genevois la possibilité de se renseigner en direct auprès de professionnels et de jeunes en formation, de voir les apprentis affairés au montage ou au démontage d’un mouvement est une opportunité unique», explique Pierre Amstutz, directeur de l’École d’horlogerie au Centre de formation professionnelle technique. «Le public aura aussi la chance de découvrir toutes les étapes d’un projet de conceptualisation de produit», renchérit Steve Pythoud, titulaire d’un master HES en microtechniques et ancien apprenti micromécanicien. L’École d’horlogerie, l’HEPIA et la HEAD dévoileront ainsi un travail collaboratif: le développement d’une nouvelle montre, ou comment passer du design à la partie technique d’un produit réalisable.

 

Préparer la relève 

«Participer à «Autour du temps» est une belle opportunité pour nos étudiants d’exposer leur travail au grand public et aussi de profiter de la manifestation pour élargir leur réseau professionnel en rencontrant les protagonistes locaux du domaine», remarque Valérie Ursenbacher, responsablede la chairede design horloger à la HEAD. Pierre Amstutz conclut: «Pour tous ceux qui perpétuent cette tradition séculaire et contribuent également à son développement, saisir cette occasion spéciale d’éveiller l’intérêt des Genevois pour notre écosystème horloger est une partie importante de notre mission: transmettre leur passion pour ces métiers et contribuer à préparer la relève.»

Laurie Josserand